Article

La santé psychologique, c’est quoi?

Publié le 24 novembre 2011 par Michelle Bourgoin

La sémantique d’un mot a souvent un impact sur nos perceptions, nos pensées et nos croyances associées à ce mot. Contrairement à la santé physique, nous avons souvent une image de maladie ou trouble lorsque nous parlons de santé mentale. C’est pourquoi la Stratégie du mieux-être au Nouveau-Brunswick utilise le terme santé psychologique pour faire la promotion de la santé mentale.

On dit souvent qu’une image vaut mille mots, l’image que nous avons d’un mot nous permet de le définir d’une façon plus simple que par écrit. Par exemple, si l’on dit saine alimentation, quelle image vous vient en tête? Plusieurs vont visualiser un aliment santé comme une pomme. Mais quelle est l’image qui vous vient à l’esprit lorsque l’on parle de santé psychologique? La population en général affiche un point d’interrogation lorsque cette question se pose.

Avons-nous besoin d’une image pour la santé psychologique? Imaginez que vous êtes avec un enfant qui aimerait apprendre à faire du vélo sans ses roues d’entraînements. Vous enlevez les roues d’entraînement sur le vélo et ensuite vous encouragez l’enfant à pédaler. Pendant plusieurs reprises, vous suivez l’enfant en tenant le siège afin de vous assurer que l’enfant ne tombe pas. Lorsque vous êtes confiant que l’enfant est capable d’équilibrer le vélo, vous relâchez le siège. L’enfant réussit à faire 4 mètres sans votre aide, il s’arrête et se retourne et vous voit applaudir et sauter de joie! L’enfant s’aperçoit alors qu’il a réussi à faire du vélo sans tomber, sans ses roues d’entraînement, et surtout sans que vous teniez le siège. À ce moment, qu’elle est l’expression dans le visage de l’enfant?

C’est l’expression de la santé psychologique. Vous avez contribué à l’amélioration de la santé psychologique de l’enfant en encourageant l’apprentissage d’une nouvelle compétence, en lui donnant de l’autonomie et le contrôle du vélo. Finalement, le plus important est que vous l’avez encouragé et appuyé dans son apprentissage tout en lui offrant la possibilité de voler de ses propres ailes.

Lorsque nous parlons de santé psychologique, nous voulons mettre l’emphase sur les aptitudes et les compétences que nous possédons, nos capacités à faire des choix et les relations positives que nous entretenons avec les gens qui nous entourent. De ce fait, quelle est l’image qui vous vient à l’esprit lorsqu’on se réfère à la santé psychologique d’une personne, d’une collectivité, d’une famille, d’un milieu de travail ou encore d’une population vulnérable?