Contribuez à soutenir le Réseau Qualaxia dès aujourd'hui!

Faites un don maintenant par l'entremise de CanaDon.org!

Abrégés de recherche

Les abrégés de recherche sont des synthèses d’un ou quelques articles publiés dans des revues scientifiques sur un sujet spécifique en santé mentale des populations. Les abrégés visent à rendre accessible, gratuitement, en français et dans un format bref de 2 à 3 pages, des contenus scientifiques d’intérêt.

(Seulement en français)

Implantation, impact perçu et profils des médecins spécialistes répondants en psychiatrie quant à leur capacité d’améliorer le traitement des troubles mentaux au niveau des soins primaires et des centres jeunesse

Fleury, M-J (2022). Implantation, impact perçu et profils des médecins spécialistes répondants en psychiatrie quant à leur capacité d’améliorer le traitement des troubles mentaux au niveau des soins primaires et des centres jeunesse. Abrégé de recherche, 3p.

Selon la littérature, les dispensateurs de soins primaires pourraient traiter la grande majorité des troubles mentaux (TM). Ils sont aussi des référents aux autres services de santé, dont les soins psychiatriques, contribuant à mieux répondre aux besoins diversifiés des patients. Or, des études démontrent que la capacité des intervenants des soins primaires, particulièrement les omnipraticiens,à détecter et traiter les TM est limitée, surtout pour les TM complexes. Au Québec, les dernières réformes ont visé une meilleure intégration des services psychiatriques aux soins primaires, notamment via le modèle de consultation-liaison, qui cible l’amélioration de l’expertise en santé mentale des intervenants des soins primaires et en centres jeunesse via le soutien de «médecins spécialistes répondants en psychiatrie» (MSRP). Cette étude examine l’implantation et l’impact perçu de la fonction MSRP sur la consolidation de ces soins en psychiatrie adulte et en pédopsychiatrie. Trois profils distincts de MSRP ont été identifiés.

(Seulement en français)

Les motifs liés à la pratique de l’activité physique ont un effet direct sur la santé mentale des adolescents

Doré, I (2022). Les motifs liés à la pratique de l’activité physique ont un effet direct sur la santé mentale des adolescents. Abrégé de recherche, 2p.

L’activité physique (AP) est associée à la santé mentale; elle contribue à prévenir et réduire les symptômes anxieux et dépressifs et permet d’améliorer le bien-être chez les adolescents. En examinant les effets directs et indirects de l’activité physique (AP) sur la santé mentale, cette étude vise à documentersi la relation entre cinq motifs associés à la pratique de l’AP (plaisir, compétence, forme physique, socialisation, apparence) et la santé mentale est expliquée, en partie ou en totalité, par le volume d’AP auprès d’adolescents. Les résultats suggèrent que l’AP pratiquée pour des motifs liés au plaisir, à la compétenceet la socialisation ont un effet direct sur la santé mentale qui n’est pas expliquépar le volume d’activité physique. Les résultatsde cette étude soulignent l’importance d’aller au-delà des recommandations qui misent uniquement sur le volume d’AP et de tenir compte des motifs pour lesquels les adolescents sont actifs afin de promouvoir la santé mentale.

(Seulement en français)

Profils des patients ayant des troubles liés au cannabis

Fleury, M-J (2022). Profils des patients ayant des troubles liés au cannabis. Abrégé de recherche, 2p.

Après l’alcool, le cannabis est la substance psychoactive la plus utilisée. Bien qu’environ 20 % des personnes qui consomment du cannabis répondent aux critères du DSM-5 concernant les troubles liés au cannabis (TLC), à ce jour aucune étude n’a identifié les différents profils des patients présentant des TLC. Basée sur un échantillon de 9 836 patients, cette étude longitudinale développe une typologie des patients avec des TLC reliée à des résultats néfastes de santé, et formule pour l’amélioration des services sociosanitaires des recommandations adaptées aux six profils de patients identifiés dans l’étude.