Santé mentale au travail

Santé mentale chez les agriculteurs

Éditos

L’agriculture au Québec à la croisée des chemins : quels constats peut-on en tirer?

Publié le 18 décembre 2018 par Nancy Beauregard*

« Croisée des chemins ». Cette expression a été utilisée nombre de fois en 2018 pour qualifier la réalité des producteurs et productrices agricoles du Québec.

Lire la suite

Prévenir et promouvoir la santé mentale chez les agriculteurs : s’outiller pour mieux soutenir

Publié le 4 février 2018 par Nancy Beauregard, Philippe Roy, Jaunathan Bilodeau, et Annie Therrien

La santé mentale des populations rurales au Québec représente un enjeu de santé publique préoccupant. En particulier, les agriculteurs rapporteraient plus d’isolement social, de détresse psychologique et d’idées suicidaires comparativement à la population générale, en plus d’être moins enclins à recourir aux services sociaux et de santé. Une des pistes d’explication sous-tendant ces disparités suggère l’influence de valeurs individuelles agraires (p. ex. : l’orgueil)...

Lire la suite

Moissonneuse-batteuse, boulot, dodo?

Publié le 25 février 2014 par Jaunathan Bilodeau

Métro, boulot, dodo. La conciliation travail-famille est dans l’air du temps. Bien réussie, elle constitue une source de bien-être et de santé. Mais peut-on aussi dire : moissonneuse-batteuse, boulot, dodo? Voyons comment une meilleure compréhension de la conciliation travail-famille chez les agriculteurs pourrait jeter un éclairage nouveau sur les défis que comporte leur réalité.La recherche sur la conciliation travail-famille précise que le travail et la famille ne sont pas des...

Lire la suite

Quintessence

(Seulement en français)

La mobilisation chez les jeunes en contexte de ruralité – quels liens à faire avec la santé et le mieux-être?

Beauregard, N. (2019) La mobilisation chez les jeunes en contexte de ruralité - quels liens à faire avec la santé et le mieux-être ?, Quintessence, 10 (7), 2 pages

La participation active et l’engagement des jeunes dans la construction de leurs milieux de vie sont considérés comme des facteurs clés importants à l’égard de la prévention en santé mentale chez les jeunes. La mobilisation des jeunes constitue un mécanisme d’inclusion sociale essentiel au dépassement de certains défis associés à la ruralité (p. ex., un accès limité à une connectivité adéquate et à des programmes parascolaires et des services sociaux et de santé), lesquels sont susceptibles d’entraver le plein développement de leur potentiel. Elle peut aussi pertinemment éclairer le contexte spécifique de la ruralité comme déterminant de santé chez les jeunes. Le but de ce numéro de Quintessence vise à présenter deux initiatives permettant d’alimenter la réflexion sur le lien entre la mobilisation et la santé et le mieux-être des jeunes en contexte de ruralité.
 

(Seulement en français)

Les blessures professionnelles accidentelles et les problèmes de santé mentale au travail chez la main-d’oeuvre agricole : vers une compréhension intégrée

Beauregard, N. (2016). Les blessures professionnelles accidentelles et les problèmes de santé mentale au travail chez la main-d'oeuvre agricole : vers une compréhension intégrée. Quintessence, 8(2), 1-2

Ce numéro de Quintessence examine les liens entre la survenue des blessures professionnelles accidentelles (BPA) et les problèmes de santé mentale chez la main-d'oeuvre agricole. En conclusion, nous sommes invités à réfléchir sur les développements récents en recherche et à la pertinence d'adopter une compréhension intégrée des BPA et de la santé mentale chez la main-d'oeuvre agricole.

(Seulement en français)

L’intervention psychosociale auprès des agriculteurs : promouvoir l’accès et l’acceptabilité des services

Roy, P. & Tremblay, G. (2015). L’intervention psychosociale auprès des agriculteurs : promouvoir l’accès et l’acceptabilité des services. Quintessence, 7 (1), 1-2.

Pas d'agriculture sans agriculteurs, le message est fort, évocateur et diffusé ici, en Australie et ailleurs dans le monde. Il traduit une préoccupation quant aux conditions de vie des agriculteurs et interpelle les réponses sociales qui peuvent soutenir leur santé et leur bien-être. C'est précisément cet aspect qui est au coeur du présent article.

(Disponible en anglais)

La santé mentale des agriculteurs, une situation complexe

Beauregard, N., Demers, A. & Marchand, A. (2014). La santé mentale des agriculteurs, une situation complexe. Quintessence, 6(3), 1-2.

Le travail agricole figure parmi les professions les plus à risque pour la mortalité par suicide. Les auteurs nous démontrent que la santé mentale des 44 000 exploitants agricoles québécois mérite que l'on s'y attarde de plus près et que l'on cerne bien la particularité de ses dynamiques explicatives.

Publications

1 - 10 de 19 résultats
Page: 12
(Seulement en anglais)

Who and how: exploring the preferred senders and channels of mental health information for Wisconsin farmers

Rudolphi, J. M., Berg, R., & Marlenga, B. (2019). Who and how: exploring the preferred senders and channels of mental health information for Wisconsin farmers. International journal of environmental research and public health, 16(20), 3836.

Des conditions économiques et environnementales défavorables ont alimenté le développement de ressources et de services en santé mentale pour les agriculteurs. Cependant, il n’est pas clair qui veut des renseignements sur la santé mentale des (expéditeurs) et comment ils veulent que l’information sur la santé mentale soit fournie (canaux). Un questionnaire auto-administré a été utilisé pour déterminer les expéditeurs préférés de renseignements sur la santé mentale et les canaux privilégiés de renseignements sur la santé mentale. Les agriculteurs étaient les plus réceptifs à l’idée de recevoir des renseignements sur la santé mentale de la part de fournisseurs de soins médicaux, de conjoints/membres de la famille et d’amis. Parmi les canaux d’information, les répondants étaient intéressés à recevoir de l’information sur la santé mentale dans les journaux et magazines agricoles et en personne. Nos constatations ont des répercussions pragmatiques sur les organismes de santé et de sécurité agricoles et de santé publique qui travaillent à diffuser de l’information sur la santé mentale aux agriculteurs. La réceptivité aux expéditeurs et aux canaux d’information spécifiques des agriculteurs devrait éclairer la dispersion des ressources et l’intervention future.

(Seulement en anglais)

Stress, anxiety, depression, and resilience in Canadian farmers

Jones-Bitton, A., Best, C., Mactavish, J., Fleming, S., & Hoy, S. (2019). Stress, anxiety, depression, and resilience in Canadian farmers. Social psychiatry and psychiatric epidemiology, 1-8

Un sondage transversal en ligne utilisant des échelles psychométriques validées [Échelle de stress perçu (EFP), Échelle d’anxiété et de dépression à l’hôpital, Échelle de résilience Connor–Davidson] mené avec des agriculteurs au Canada entre septembre 2015 et février 2016 pour estimer la prévalence du stress, de l’anxiété, de la dépression et de la résilience chez les agriculteurs canadiens.1132 agriculteurs ont participé à l’étude. La note moyenne du SSP était de 18,9. Environ 57 % et 33 % des participants ont été classés comme des cas possibles et probables d’anxiété, respectivement; les proportions respectives de dépression étaient de 34 % et de 15 %. Le score moyen de résilience était de 71,1. Les scores pour le stress, l’anxiété et la dépression étaient plus élevés et la résilience plus faible que les données normatives déclarées. Les femmes ont obtenu des résultats moins favorables pour tous les résultats en santé mentale étudiés, ce qui met en évidence d’importantes disparités entre les sexes. Ces résultats mettent en évidence une préoccupation importante en matière de santé publique chez les agriculteurs et illustrent un besoin critique de recherche et d’interventions liées à la santé mentale des agriculteurs. Ces constatations sont importantes pour les décideurs, les médecins et les fournisseurs de services de santé publique et mentale, et peuvent contribuer à éclairer la prise de décisions et à formuler des recommandations stratégiques; l’affectation des ressources et l’élaboration et la prestation de programmes de formation pour les agriculteurs.

(Seulement en anglais)

Chronic disease and health risk behaviors among rural agricultural workforce in Queensland

Pinidiyapathirage, J., O’Shannessy, M., Harte, J., Brumby, S., & Kitchener, S. (2018). Chronic disease and health risk behaviors among rural agricultural workforce in Queensland. Journal of agromedicine, 23(1), 32-39.

Introduction : On sait peu de choses sur les habitudes de vie et la prévalence des maladies chroniques dans la main-d’œuvre agricole australienne. Cette étude visait à évaluer les facteurs de risque comportemental et la prévalence des maladies chroniques chez les participants aux événements agricoles dans le Queensland rural. Méthodes : Des données sur les facteurs de risque liés au mode de vie et la prévalence du diabète et des maladies cardiovasculaires ont été recueillies auprès de participants dans le cadre de quatre études transversales distinctes dans le sud du Queensland rural. Les mesures anthropométriques, la tension artérielle, le cholestérol sérique et les taux de glucose des participants consentants ont été évalués par des étudiants en médecine formés sous la supervision de cliniciens ruraux. Les données ont été analysées à l’aide du progiciel statistique SPSS 22 et des tests t et chi carrés ont été utilisés pour comparer les différences entre les groupes. Résultats : Au total, 702 participants ont participé; la majorité étaient des travailleurs agricoles (n = 393). Une plus grande détresse psychologique a été signalée chez les participants de ces collectivités rurales (42 %) que dans la population australienne (31 %); cependant, les niveaux de détresse psychologique étaient semblables entre les travailleurs agricoles et les autres membres de l’échantillon. Moins de personnes dans ces collectivités agricoles ont déclaré fumer (10 %), et elles ont déclaré être plus actives (86 %) que la moyenne australienne, mais une plus grande proportion ont déclaré consommer de l’alcool à risque élevé (53 %) et ont déclaré être hypertendues (31%). Ces résultats ont été accentués chez les travailleurs agricoles. Conclusion : Cette méthode d’enquête permet à la fois de sensibiliser la collectivité et de déterminer les risques pour la santé d’une prise en charge plus poussée dans un groupe qui, autrement, a été mal défini. Les travailleurs agricoles résidents ont des risques et des comportements différents en matière de santé, bien que la détresse psychologique semble être ressentie dans l’ensemble de ces collectivités.

(Seulement en anglais)

“The Masks We Wear”: A Qualitative Study of Suicide in Australian Farmers

Kunde, L., Kõlves, K., Kelly, B., Reddy, P., & De Leo, D. (2018). “The Masks We Wear”: A Qualitative Study of Suicide in Australian Farmers. The Journal of Rural Health, 34(3), 254-262.

Le suicide des agriculteurs est un problème public majeur en Australie. En utilisant la méthode de l’autopsie psychologique, cette étude vise à examiner les conditions de vie et de mort des agriculteurs australiens qui se sont suicidés au moyen de rapports verbaux de leurs proches significatifs.

(Seulement en anglais)

Resilience of farm women working the third shift

Elliot, V., Hagel, L., Dosman, J. A., Rana, M., Lawson, J., Marlenga, B., ... & Pickett, W. (2017). Resilience of farm women working the third shift. Journal of Agromedicine, 23 (1), 70-77.

Nous avons examiné la santé physique et les expériences de travail dans une population de femmes agricoles de la Saskatchewan et déterminé comment leur participation au « troisième quart » (un phénomène où les femmes s’engagent dans des emplois non agricoles, des travaux agricoles et comme femmes au foyer) est reliée à leurs caractéristiques démographiques, leur santé physique et leur expérience de travail.

(Seulement en anglais)

“Do it all by myself”: A salutogenic approach of masculine health practice among farming men coping with stress

Roy, P., Tremblay, G., Robertson, S., & Houle, J. (2017). “Do it all by myself”: A salutogenic approach of masculine health practice among farming men coping with stress. American Journal of Men’s Health, 11(5), 1536-1546.

Cette étude a adopté une approche salutogénique pour permettre l’analyse des contextes sociaux dans lesquels les hommes agriculteurs adoptent des comportements favorables à la santé susceptibles de prévenir ou d’améliorer les problèmes de santé mentale. L’accent a été mis sur la façon dont les hommes agriculteurs font face au stress par eux-mêmes et sur la relation de ces facteurs avec leur image populaire de débrouillardise et de résilience.

(Seulement en anglais)

Development and validation of a work stressor scale for Australian farming families

McShane, C. J., Quirk, F., & Swinbourne, A. (2016). Development and validation of a work stressor scale for Australian farming families. Australian Journal of Rural Health, 24(4), 238-245.

L’objectif de cette recherche était de mieux comprendre les principaux facteurs de stress pour les familles d’agriculteurs australiens. Il est bien établi que l’environnement de travail agricole consiste en un certain nombre de facteurs de stress uniques résultant de la dépendance à des facteurs indépendants de la volonté de l’individu (conditions climatiques, par exemple) ainsi que du chevauchement entre l’environnement du travail et familial. Malgré cela, des recherches limitées ont inclus les facteurs familiaux dans l’évaluation du stress ressenti par les agriculteurs et leurs familles. Cette recherche visait à développer une échelle de facteurs de stress pour les familles d’agriculteurs dans un échantillon australien.

(Seulement en anglais)

Help-seeking among Male Farmers: Connecting Masculinities and Mental Health

Roy, P., Tremblay, G., & Robertson, S. (2014). Help-seeking among Male Farmers: Connecting Masculinities and Mental Health. Sociologia Ruralis. doi: 10.1111/soru.12045

La présente étude met en évidence des liens prédominants entre ruralité, agriculture et masculinités dans le contexte de la santé mentale chez les hommes. Des entrevues en profondeur ont été menées auprès de 32 agriculteurs du Québec, au Canada, axées sur le stress et les stratégies d'adaptation.

(Seulement en anglais)

Male farmers with mental health disorders: A scoping review

Roy, P., Tremblay, G., Oliffe, J.F., Jbilou, J. and Robertson, S. (2013). Male farmers with mental health disorders: A scoping review. The Australian journal of rural health, 21, 3-7.

La question de la santé mentale chez les hommes agriculteurs suscite de nombreuses préoccupations, notamment en ce qui concerne le taux élevé de détresse psychologique et de suicide dans le contexte d'une faible utilisation des services de santé dans ce sous-groupe. Le genre est un important déterminant social de la santé. Le présent article propose donc un survol des liens entre l'agriculture et les formes de masculinité en ce qui a trait aux troubles de santé mentale chez les hommes.

(Seulement en anglais)

International perspectives on psychosocial working conditions, mental health, and stress of dairy farm operators

Lunner Kolstrup, C., Kallioniemi, M., Lundqvist, P., Kymalainen, H. R., Stallones, L., & Brumby, S. (2013). International perspectives on psychosocial working conditions, mental health, and stress of dairy farm operators. Journal of Agromedicine, 18(3), 244-255.

Cet article examine la documentation sur les thèmes des conditions de travail psychosociales, de la santé mentale, du stress, de la dépression et du suicide chez les exploitants de fermes laitières, les travailleurs agricoles et les membres des familles d'agriculteurs dans une perspective internationale.

1 - 10 de 19 résultats
Page: 12

Outils

(Seulement en français)

Plan d’action provincial en santé psychologique – Union des producteurs agricoles

Union des Producteurs agricoles. (2018). Plan d’action provincial en santé psychologique 2019-2022, adopté par le Conseil général de l’UPA le 14 novembre 2019. https://www.santesecurite.upa.qc.ca/wp-content/uploads/2018/11/Plan-action-santé-psychologique-2019-2022.pdf

En novembre 2018, l’Union des producteurs agricoles a adopté le Plan d’action en santé psychologique afin de soutenir les efforts de prévention et d’intervention autour des thématiques liées à la santé psychologique ainsi que l’équilibre de vie auprès de ses membres. Pour la période 2019-2022, ce plan définit les enjeux stratégiques, outils, ressources et activités et partenaires issus de différents milieux (ex., santé, agriculture, éducation) associés à son déploiement.

(Disponible en anglais)

Modèle de promotion de la santé en milieu agricole – Guide d’élaboration et de réalisation du Système de promotion de la santé en milieu de travail pour les exploitations agricoles

Association canadienne de santé mentale (2013). Modèle de promotion de la santé en milieu agricole – Guide d’élaboration et de réalisation du Système de promotion de la santé en milieu de travail pour les exploitations agricoles.

Ce guide donne une description des sept étapes requises pour élaborer et mettre en oeuvre le Système de promotion de la santé en milieu de travail selon le Modèle de promotion de la santé en milieu agricole. En suivant ces étapes, on fait en sorte que des valeurs clairement définies guident tous les aspects des programmes de santé en milieu de travail, depuis leur conception jusqu'à leur mise en place. Les sept étapes sont : L'orientation, l'organisation, l'évaluation des besoins, le profil de santé en milieu de travail, le plan de santé des exploitations agricoles, le plan d'action du programme (annuel) et l'évaluation des progrès réalisés.

Liens

Dossier thématique sur la santé psychologique – Union des producteurs agricoles
L’Union des producteurs agricoles a fait de la santé psychologique des agriculteurs l’une de ses priorités et s’est à ce titre dotée d’un plan d’action. Elle souhaite sensibiliser l’ensemble de la population face aux réalités, problématiques et préoccupations des hommes et des femmes œuvrant dans le domaine agricole. Cette section propose des outils et ressources visant notamment l’adoption de pratiques favorables à la santé et au mieux-être.

Tous unis pour la prévention, Union des producteurs agricoles, éditorial, 18 décembre 2019.
L’UPA représente les quelque 42 000 producteurs et productrices agricoles du Québec ainsi que tous les producteurs forestiers du Québec.

Un début pour aider les producteurs en détresse, Terre de chez nous, 2 décembre 2019.

“SAINT-RÉMI – Conscients des besoins criants des producteurs isolés et en détresse, les ministres de la Santé et de l’Agriculture, Danielle McCann et André Lamontagne, ont remis aujourd’hui une enveloppe de 300 000 $ à l’organisme d’aide Au cœur des familles agricoles (ACFA).”

 
Des agriculteurs leur famille en détresse, Radio-Canada, reportage, 13 décembre 2019.

“Il y a des événements, comme la crise du propane le mois dernier, qui ajoutent à leurs problèmes, mais aussi des drames personnels. Marie-Eve Cousineau a rencontré la conjointe d’un producteur de fromage de chèvre qui s’est suicidé l’an dernier.”

 
Des intervenants sociaux spécialisés en agriculture sillonnent les rangs du Québec, Radio-Canada, audiofil, 5 juillet 2019.

“La détresse psychologique chez les agriculteurs est bien documentée, mais il y a peu de ressources pour ces personnes aux horaires atypiques. Il existe dans la province neuf travailleurs de rang, des intervenants sociaux spécialisés en agriculture qui parcourent la campagne québécoise pour venir en aide aux producteurs agricoles en détresse.”

Association canadienne de sécurité agricole
L’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) est un organisme national consacré à l’amélioration de la santé et sécurité des agriculteurs et de leurs familles et leurs travailleurs. L’ACSA travaille en collaboration avec des spécialistes de la sécurité et santé agricoles et des agriculteurs dans toutes les provinces et tous les territoires pour la promotion de la santé et sécurité dans les fermes et ranchs canadiens.

Au cœur des familles agricoles
Au cœur des familles agricoles (ACFA) est un organisme sans but lucratif dont la mission est de créer un réseau d’entraide au sein même du milieu agricole.
L’organisme privilégie une approche proactive et participative d’intervention. Ce qui implique la mobilisation de tous les gens gravitant autour des travailleurs agricoles et de leurs familles. Formation, sensibilisation et entraide communautaire sont les éléments qui sous-tendent la mission de l’ACFA. Les producteurs agricoles et les membres de leurs familles, les travailleurs, employés et la relève.

Fondation Do More
La Fondation Do More Agriculture vise la prévention de la santé mentale chez les producteurs agricoles, janvier 2018.

Entrevue avec Nancy Langevin
Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, entrevue avec Nancy Langevin, travailleuse de rang, 2017.

« Avant de partir, je voulais te dire… »
Mixoff agriculturel – UQAM. Par l’auteur et metteur en scène Justin Laramée et Ginette Lafleur, doctorante en psychologie communautaire, à partir de 1h07 du vidéo, 8 juin 2017.

Équipe du dossier

Nancy Beauregard, professeure agrégée à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal.

Jaunathan Bilodeau, Ph. D. sociologie, membre de l’Équipe de recherche sur le travail et la santé mentale de l’Université de Montréal.

Alain Marchand, professeur titulaire à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal et chercheur à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM).