Quintessence

Qualaxia c’est la recherche de pointe diffusée aussi rapidement que possible

Nous rendons accessibles les connaissances pertinentes le plus rapidement possible, que celles-ci soient issues de nos travaux ou qu’elles proviennent de travaux sur la scène internationale.

1 - 10 de 48 résultats
Page: 123...5
(Seulement en français)

Activité physique : les bienfaits pour la santé physique et psychologique des patients et survivants du cancer

Doré, I., Plante, A., Montminy, S., Gauvin, L. (2020). Activité physique : les bienfaits pour la santé physique et psychologique des patients et survivants du cancer. Quintessence, 11 (3), 2 pages.

Les auteures discutent des mesures dans lesquelles l’activité physique est une stratégie démontrée efficace pour réduire les symptômes anxieux et dépressifs associés au diagnostic et aux traitements de cancer. Les études expérimentales indiquent que les patients/es qui participent à un programme standard d’activité physique — c’est-à-dire, des séances d’environ 60 minutes de 3 à 5 fois par semaine — rapportent moins de symptômes dépressifs, d’anxiété et de fatigue que celles et ceux qui ne participent pas à un tel programme.

(Seulement en français)

Au-delà des apparences : l’importance de l’approche intersectionnelle en intervention auprès des jeunes trans et non binaires

Pullen Sansfaçon, A., Gelly, M. (2020). Au-delà des apparences : l’importance de l’approche intersectionnelle en intervention auprès des jeunes trans et non binaires. Quintessence 11(8), 2 pages.

Malgré les récents progrès sociaux et législatifs en matière de reconnaissance et d'acceptation de la diversité sexuelle et de genre au Québec, les jeunes trans et non binaires* (JTNB) sont confronté-e-s à des niveaux disproportionnés d'adversité interpersonnelle et sociale (p. ex. l'exclusion sociale, le harcèlement scolaire et le manque d’accès aux soins). Plus particulièrement, iels† connaissent des taux plus élevés de problèmes de santé mentale comme la dépression ou l’anxiété et manifestent plus souvent des symptômes, tels que l'automutilation et les idéations suicidaires, que leurs pair-e-s cisgenres (non trans).

(Seulement en français)

Ces jeunes ayant un proche vivant avec un trouble mental

Belleau, J. (2020) Ces jeunes ayant un proche vivant avec un trouble mental. Quintessence, 11(2), 2 pages.

La Boussole est un organisme communautaire à but non lucratif de la région de Québec mis en place au début des années 80. Il a pour mission de regrouper et de soutenir les membres de la famille et de l’entourage d’une personne qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble mental. Une gamme de services est offerte aux membres afin de les aider, de les informer et de les outiller en vue d’améliorer leur qualité de vie. Plus de 50 enfants et adolescents se présentent annuellement au Programme Enfance-Jeunesse (PEJ) de La Boussole. Ils manifestent le désir de mieux comprendre le trouble mental du proche, d’être rassurés quant à leur santé et leur sécurité, de rencontrer d’autres jeunes vivant une situation similaire, de parler de leur vécu et de leurs émotions, puis, bien évidemment, de vivre des moments de plaisir et de répit.

(Seulement en français)

Communication à la population en temps de pandémie : gare à l’effet boomerang

Romain, A. J. (2020). Communication à la population en temps de pandémie : gare à l’effet boomerang. Quintessence, 11(S2), 2 pages.

Depuis plusieurs semaines maintenant, les gouvernements de différents pays dans le monde effectuent des activités de communication de masse en émettant des recommandations de confinement et de distanciation physique et sociale afin de limiter la pandémie de COVID-19. Cependant, dans différents pays, on assiste à des scènes de regroupement dans des parcs, dans des domiciles ou encore des manifestations anti-confinement. On peut se demander si ces refus de suivre les consignes édictées sont reliés à une difficulté à comprendre la consigne ou s’il s’agit de comportements délibérés. 

(Seulement en français)

Et si on faisait du développement des compétences psychosociales en milieu scolaire une priorité?

Therriault, D., Lane, J. (2020). Et si on faisait du développement des compétences psychosociales en milieu scolaire une priorité? Quintessence 11(9), 2 pages.

La compétence psychosociale est « la capacité d’une personne à répondre efficacement aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est la capacité d’une personne à maintenir un état de bien être subjectif qui lui permet d’adopter un comportement approprié et positif à l’occasion d’interactions avec les autres. » (OMS, 1993, p. 7). Plus concrètement, les compétences psychosociales renvoient, notamment, à la capacité de la personne à gérer son stress et ses émotions, s’estimer, communiquer efficacement, résoudre ses problèmes, adopter des comportements prosociaux, faire preuve d’esprit critique, demander de l’aide, etc. Ainsi, le fait de favoriser le développement de ces compétences chez les élèves permet d’actualiser le droit de chaque personne à la santé et à l’éducation afin qu’il puisse s’épanouir pleinement et participer à la vie sociale (OMS, 2003).

(Seulement en français)

Irritabilité pendant l’enfance et risque suicidaire à l’adolescence

Orri, M. (2020). Irritabilité pendant l'enfance et risque suicidaire à l'adolescence. Quintessence 11(5), 2 pages.

Plusieurs chercheurs et cliniciens s’intéressent au rôle de l'irritabilité pendant l’enfance dans la santé mentale plus tard dans la vie. L'irritabilité est souvent rapportée par les enfants qui consultent des professionnels de la santé mentale. De plus, plusieurs études ont établi un lien entre l’irritabilité durant l’enfance et le risque de problèmes de santé mentale à l’adolescence et à l’âge adulte. Nous avons cherché à mieux comprendre cette question en étudiant les données de l'Étude Longitudinale du Développement des Enfants du Québec, une cohorte de plus de 2000 enfants suivis depuis leur naissance en 1998/1999.

(Seulement en français)

L’image corporelle pendant la grossesse : ouvrir la discussion

Jalbert-Arsenault, É. (2020). L’image corporelle pendant la grossesse : ouvrir la discussion. Quintessence (11)6, 2 pages.

La grossesse est une période de changements physiques majeurs et rapides, pendant laquelle les femmes vivent aussi un remaniement psychologique et émotionnel important. L’ensemble de ces changements, couplés aux inquiétudes et aux questionnements qui accompagnent la transition vers la maternité, en font un contexte propice au développement ou à l’exacerbation de préoccupations à l’égard du poids et de l’image corporelle.

(Seulement en français)

Plan d’action d’urgence pour favoriser la santé mentale des jeunes du secondaire et du postsecondaire en brisant l’isolement et en favorisant les connexions humaines virtuelles

Lane, J. (2020). Plan d’action d’urgence pour favoriser la santé mentale des jeunes du secondaire et du postsecondaire en brisant l’isolement et en favorisant les connexions humaines virtuelles. Quintessence, 11(S1), 2 pages.

Dans le cadre de la COVID-19, le Centre RBC d’expertise universitaire en santé mentale de l’Université de Sherbrooke a mis sur pied un plan d’action d’urgence pour aider les élèves et étudiants ainsi que les membres de leur communauté à prendre soin de leur santé mentale et de celle de leur entourage.

(Seulement en français)

Pour une prise de conscience du poids des mots dans les pratiques en santé mentale

Morin, M.H., Clément, M., Bergeron-Leclerc, C., Dallaire, B., Cormier, C. (2020). Pour une prise de conscience du poids des mots dans les pratiques en santé mentale. Quintessence 11 (4), 2 pages.

Le domaine de la santé mentale est foisonnant sur le plan des notions s’y côtoyant. Maladie mentale, Problème de santé mentale, Trouble mental, Patient, Usager, Utilisateur de services sont autant de mots pour désigner les difficultés ou les personnes vivant avec ces réalités et auxquels sont rattachées des significations différentes. Devant cette diversité d’appellations, il y a un risque réel de s’y perdre. C’est sans doute ce qui explique que le recours à certaines notions plutôt qu’à d’autres peut créer de la confusion et être une source de débats. 

(Seulement en français)

Revue de presse sur la santé mentale et la COVID-19 : groupes ciblés et facteurs d’influence

Talbot, J., Lessard, L. (2020). Revue de presse sur la santé mentale et la COVID-19 : groupes ciblés et facteurs d’influence. Quintessence, 11(S5), 2 pages.

Les articles proviennent de la presse écrite traditionnelle et des nouveaux médias francophones. Ils ont été repérés grâce à la base de données Eureka avec les mots clés « santé mentale », « détresse », « COVID », « pandémie » et « coronavirus ». Les groupes ciblés étaient identifiés pour chaque article retenu. S’ils n’étaient pas spécifiés ou que plusieurs groupes étaient abordés, le groupe « population générale » était attribué. Les facteurs de risque et de protection pour la santé mentale ont été catégorisés en fonction des cinq catégories des déterminants de la santé (MSSS, 2010) : état de santé, caractéristiques individuelles, milieu de vie, systèmes et contexte global. Au total, 148 articles provenant de 34 médias font partie de la revue.

1 - 10 de 48 résultats
Page: 123...5