Article

Les rôles de la santé publique au regard de la santé mentale des populations

Publié le 27 avril 2015 par Maud Emmanuelle Labesse

Ces dernières années, il y a eu autant d’études que d’événements qui nous ont poussés à réaliser que la santé mentale signifiait beaucoup plus que la simple absence de troubles mentaux. Quelqu’un de « pas malade » n’est pas forcément en bonne santé mentale. C’est quelqu’un qui se sent bien, qui arrive à s’accomplir même dans l’adversité que la vie sort parfois de son chapeau. Une santé mentale positive, c’est ce qu’on se souhaite tous : de porter en soi le nécessaire pour pouvoir exister au sein de la communauté et y contribuer activement. Mais voilà, ce que nous portons en nous est forcément en interaction avec notre environnement et avec la société. À preuve, on retrouve chez les personnes économiquement ou socialement défavorisées une prévalence disproportionnée des problèmes de santé mentale et des troubles mentaux qui n’est pas sans avoir de conséquences dans toutes les sphères de leur vie. Du coup, c’est l’ensemble de la communauté qui s’en retrouve pénalisée.

La santé mentale des populations devient ainsi un concept qui se concrétise par le jeu des déterminants de la santé mentale et des différentes politiques publiques et interventions agissant sur les états de santé mentale (et leur distribution) au sein d’une population donnée. En mettant en place des conditions favorables au bien-être mental de la population et à l’équité en matière de santé mentale, on s’aperçoit qu’il n’est pas seulement possible, mais nécessaire de faire en sorte que l’état de santé mentale de l’ensemble de la population s’améliore, y compris celui des groupes à risque ou atteints. Cette approche renouvelée interpelle au premier plan toutes les dimensions de la santé publique. Toutes les fonctions de santé publique abordent, volontairement ou non, des enjeux liés à la santé mentale des collectivités.

C’est justement pour soutenir les acteurs de santé publique dans leurs activités en matière de santé mentale des populations que le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) a diffusé récemment une note documentaire intitulée « Définir un cadre de référence sur la santé mentale des populations à l’intention de la santé publique ». Ce cadre de référence contribue à soutenir l’intégration de la santé mentale des populations au sein des objectifs et mandats de la santé publique. Il met en relation les déterminants de la santé mentale, les états de santé mentale, ainsi que les interventions et politiques publiques qui visent l’amélioration de la santé mentale dans la population et la réduction des inégalités en santé mentale.

Pour télécharger le document, cliquez ici.