Article

Nouvelles conclusions du Centre de ressources en promotion de la santé (CRPS) du CAMH sur la promotion de la santé mentale en Ontario

Publié le 3 décembre 2016 par CAMH

Au cours de la dernière année, le Centre de ressources en promotion de la santé (CRPS) du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a produit un nouveau rapport mettant en lumière le travail considérable associé à la promotion de la santé mentale (PSM) qui a été effectué partout en Ontario. Le CRPS du CAMH est membre du Réseau d’échange de données probantes du Programme de soutien au système provincial (PSSP) au Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH). EENet est un réseau d’échange de connaissances qui réunit les intervenants en santé mentale et en toxicomanie de partout en Ontario.

Fondé sur les résultats d’un sondage provincial effectué auprès de 36 unités publiques de soins (UPS) de l’Ontario, le rapport fait état des activités de PSM – qui visent à accroître l’estime de soi, la capacité d’adaptation, le soutien social et le bien-être chez tous les individus et collectivités – en santé publique offertes aux Ontariens et Ontariennes, tout âge et stade de vie confondus. Le rapport fait également état d’activités précises de PSM auprès d’adultes âgés de 18 ans et plus, ce qui en fait le premier rapport de ce type en Ontario. De nombreuses caractéristiques de ces activités sont dignes de mention :

  • Les 36 UPS étaient impliquées dans des activités de PSM auprès d’Ontariens et d’Ontariennes, tout âge et stade de vie confondus;
  • Les activités de PMS chez les adultes étaient concentrées chez les nouveaux parents/les mères en post-partum, les parents/tuteurs d’enfants et de jeunes, ainsi que les femmes enceintes; un nombre inférieur d’activités a toutefois eu lieu chez les jeunes adultes, les aînés, les nouveaux arrivants/immigrants/réfugiés, les membres de la communauté LGBTG, les Premières nations, les Inuits et les Métis (PNIM);
  • Les groupes d’UPS (c’est-à-dire des groupes de pairs) avec des caractéristiques urbaines ont été les plus actifs.

Il est reconnu dans ce rapport que l’on peut toutefois faire mieux : cinq recommandations y sont faites pour aider à repérer les mécanismes et occasions qui permettraient de mieux intégrer les PSM afin de mettre en place des stratégies cohésives, cohérentes et mesurables visant à promouvoir la santé mentale dans l’ensemble des UPS de l’Ontario, du secteur de la santé publique et des autres secteurs.

« Ce rapport constitue une autre étape menant au renforcement des partenariats, à la capacité de promotion de la santé mentale et à des efforts d’échange de connaissances entre la santé publique et d’autres partenaires alliés du système, affirme Tamar Meyer, superviseure du CRPS du CAMH. Il nous fournit la preuve de la nécessité de collaborer entre secteurs et il met en évidence le rôle de la promotion de la santé mentale en Ontario. »

Découvrez-en davantage à propos du rapport Sur la piste!

Prenez connaissance du rapport complet, de son résumé offert en français et en anglais, ainsi que des résultats du sondage illustrés de façon graphique sur le site Web du CRPS du CAMH.

Vous pouvez également visionner ici  un webinaire tenu récemment au cours duquel les résultats du sondage ont été partagés.

Dossier(s) associé(s)

Santé mentale en Ontario