Article

Connaissez-vous le GPS et son module santé mentale?

Publié le 6 janvier 2017 par Claire Gagné

Il y a un an était publié le Guide Priorité Santé (GPS), un guide de pratique destiné à soutenir les soins de santé primaires. Il s’agit d’une approche reconnue par l’OMS qui inclut la promotion de la santé et du bien-être, la prévention, l’habilitation en santé et l’utilisation efficace des ressources[1]. Le guide s’inscrit parfaitement dans une optique de santé globale, physique et mentale.

Le GPS est un outil qui permet à une infirmière bachelière d’évaluer les besoins de santé et de mettre en œuvre des mesures préventives ainsi que des interventions de soins ciblés auprès d’une clientèle adulte, et ce, en collaboration avec d’autres professionnels; c’est-à-dire, une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne et un médecin. Il propose donc un modèle de pratique présentant une façon de réaliser un partage des tâches en vue de favoriser une pratique professionnelle collaborative optimale.

Le guide comprend huit modules et 26 thèmes de santé dont le module « Santé mentale », lequel propose une approche intégrée de quatre thèmes : stress et sommeil, humeur dépressive et idées suicidaires, violence conjugale, familiale et harcèlement psychologique, et maltraitance envers les personnes aînées. Plusieurs algorithmes et outils permettent de prêter une attention particulière aux personnes présentant certains facteurs de risque ou symptômes clés.

Basé sur les meilleures pratiques, il recense les recommandations d’organismes experts dans le domaine et propose une intervention qui précise les rôles et responsabilités de l’infirmière, en plus de définir des balises claires de référence vers un médecin ou une infirmière praticienne spécialisée.

Quel que soit le lieu de pratique, le GPS constitue un ouvrage de référence pour toutes les infirmières et pour tous les gestionnaires de programme concernés. L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec demande à ses membres de s’y conformer.

Largement connu et diffusé comme un guide de pratique, le GPS est aussi un modèle de pratique guidant l’implantation dans plusieurs milieux cliniques montréalais et québécois. Nous croyons qu’il peut ainsi contribuer à positionner l’accès et la qualité de la prévention, et ainsi aider à réduire les inégalités des soins de santé dans la population. Promouvoir efficacement la santé mentale positive a été au cœur des préoccupations des auteures.

Pour télécharger le Guide Priorité Santé, veuillez cliquer ici.

Références

[1] Association des infirmières et infirmiers du Canada. Soins de santé primaires.