Article

Soutenir les acteurs de santé publique en santé mentale des populations : quelques travaux du Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS)

Publié le 30 mars 2018 par Pascale Mantoura

La santé mentale, à ne pas confondre avec les troubles mentaux, est considérée comme une ressource essentielle à la vie. Ses bases se forgent durant l’enfance et elle continue à se façonner toute la vie en fonction des circonstances, des milieux et des événements. Ses fluctuations – de languissantes à florissantes – se répercutent sur la santé et la qualité de vie des personnes et des communautés. Promouvoir la santé mentale pour tous – tout en veillant à réduire les inégalités de santé mentale – devient ainsi une action importante à mener pour le bien-être des populations, et ce, en plus de la prévention et du traitement des troubles mentaux.

Ces objectifs interpellent la santé publique puisque la santé mentale des populations peut être améliorée par des interventions populationnelles qui agissent en amont des problèmes et visent les déterminants de la santé mentale à différents niveaux et sur l’ensemble de la trajectoire de vie. La santé publique est déjà outillée pour établir les partenariats requis, pour intervenir dans les milieux de vie et pour appuyer, défendre et évaluer des politiques publiques et des interventions qui agissent sur les déterminants de la santé[1].

Si les acteurs de la santé publique sont sollicités pour agir en faveur de la santé mentale des populations, ils ne sont pas encore suffisamment soutenus, car l’action requiert une certaine spécialisation, ainsi que les leviers adéquats. Les acquis et les besoins des acteurs de la santé publique amenés à œuvrer dans ce domaine ont été déterminés[2]. Des pistes ont également été proposées pour orienter les différentes parties prenantes au Canada qui souhaiteraient poursuivre les efforts et formaliser le soutien[3]. Le CCNPPS continuera à soutenir et à mettre en réseau des acteurs de santé publique amenés à agir en faveur de la santé mentale des populations. Nos actions à venir viseront à répondre à certains besoins émergents, notamment en contribuant à clarifier les rôles et à étendre la base des connaissances, les compétences et les réseaux de la main-d’œuvre de santé publique dont l’action vise la santé mentale des populations.

Références

[1] Le cadre de santé mentale des populations pour la santé publique proposé par le CCNPPS est appliqué au contexte québécois. Des avenues pour la mise en œuvre sur le plan local sont présentées dans l’article de MANTOURA, Pascale, Marie-Claude ROBERGE et Louise FOURNIER. « Un cadre de référence pour soutenir l’action en santé mentale des populations », Santé mentale au Québec, printemps 2017, vol. 42, no 1, dont la version française est publiée ici

[2] Les initiatives de recension des acquis et des besoins de la main-d’œuvre de la santé publique sont résumées dans un document du CCNPPS intitulé « Santé mentale des populations au Canada : synthèse des besoins émergents et orientations pour soutenir la main-d’œuvre de santé publique », que vous pouvez lire ici

[3] Le contexte, les parties prenantes et les initiatives au Canada sont décrits dans un document du CCNPPS intitulé « Santé mentale des populations au Canada : un aperçu du contexte, des parties prenantes et des initiatives au soutien des actions en santé publique », que vous pouvez lire ici